FR EN
Expert immobilier en direct au 06 50 76 66 62

STATISTIQUES DU MARCHE DE L'IMMOBILIER 4IEME TRIM. 2018

Au quatrième trimestre 2018, les prix des logements anciens en France (hors Mayotte) continuent d’augmenter : +0,7 % par rapport au troisième trimestre 2018 (données provisoires corrigées des variations saisonnières), après +1,0 %.

Sur un an, la hausse des prix s’accentue légèrement : +3,2 %, après 2,9 %. Comme observé depuis fin 2016 et même si l’écart se resserre, la hausse reste plus importante pour les appartements (+3,4 % en un an) que pour les maisons (+3,1 %).

Variation des prix des logements anciens en France

Variation des prix des logements anciens en France
  Variations (en %) au cours des
  3 derniers mois (CVS) 12 derniers mois
  2018 T2 2018 T3(sd) 2018 T4(p) 2018 T2 2018 T3(sd) 2018 T4(p)
Ensemble 0,5 1,0 0,7 2,8 2,9 3,2
Appartements 0,6 1,4 0,5 3,3 3,3 3,4
Maisons 0,4 0,7 0,8 2,5 2,6 3,1

 

  • (p) : provisoire, (sd) : semi-définitif
  • Champ : France (hors Mayotte)
  • Sources : Insee, ADSN – BIEN – Notaires du Grand Paris, Notaires de France – Perval

En Île-de-France, les prix des logements anciens restent dynamiques

Au quatrième trimestre 2018, les prix des logements anciens en Île-de-France augmentent de nouveau : +1,3 % par rapport au trimestre précédent, après +1,0 %.

Sur un an, les prix continuent de s’accroître à un rythme soutenu : +4,2 %, après +3,5 % et +4,1 %. Les prix des appartements augmentent de 4,5 % sur l’année tandis que ceux des maisons augmentent de 3,5 %. Paris continue de tirer vers le haut les prix des appartements, même si la hausse dans la capitale est un peu moins marquée ce trimestre : +5,7 % sur un an au quatrième trimestre 2018, après +6,2 % au troisième trimestre et +7,2 % au deuxième. Hors Paris, la hausse annuelle des prix en Île-de-France est la même pour les appartements et les maisons (+3,5 %).

Moindre hausse des prix de l’ancien en province

Au quatrième trimestre 2018, les prix des logements anciens en province augmentent de 0,4 % par rapport au trimestre précédent, après +1,0 %.

Sur un an, la hausse des prix est quasi inchangée, et reste moins importante qu’en Île-de-France : +2,8 % entre le quatrième trimestre 2017 et le quatrième trimestre 2018, après +2,7 % et +2,3 %. Contrairement à ce qui était observé fin 2017, la hausse annuelle est, fin 2018, plus importante pour les maisons (+3,0 %) que pour les appartements (+2,4 %).

Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine

Variations des prix des logements anciens en France métropolitaine
  Variations (en %) au cours des
  3 derniers mois (CVS) 12 derniers mois
  2018T2 2018T3(sd) 2018T4(p) 2018T2 2018T3(sd) 2018T4(p)
France métropolitaine 0,5 1,0 0,7 2,9 2,9 3,2
Île-de-France 1,1 1,0 1,3 4,1 3,5 4,2
Province 0,2 1,0 0,4 2,3 2,7 2,8
- Auvergne-Rhône-Alpes 0,4 1,4 ** 2,5 3,1 **
- Hauts-de-France 0,4 0,7 ** 1,1 1,4 **
- Provence-Alpes-Côte d'Azur -0,4 0,8 ** 1,5 1,6 **
Appartements 0,6 1,4 0,5 3,3 3,4 3,4
Île-de-France 1,2 1,3 1,1 4,9 4,2 4,5
- Paris 2,1 1,2 1,8 7,2 6,2 5,7
- Petite Couronne 0,7 1,5 0,9 3,7 3,1 4,8
- Grande Couronne -0,1 1,4 -0,4 0,9 0,9 1,0
Province 0,1 1,5 -0,1 2,0 2,6 2,4
- Agglo. > 10 000 hab 0,1 1,6 ** 2,1 2,8 **
* Villes-centres 0,1 1,8 ** 2,5 3,3 **
* Banlieues 0,1 1,2 ** 1,5 2,0 **
- Agglo. < 10 000 hab et rural -0,2 0,8 ** 0,6 0,8 **
- Auvergne-Rhône-Alpes -0,2 2,1 ** 2,6 3,8 **
* Lyon 0,9 4,2 ** 7,9 9,4 **
- Hauts-de-France 1,8 0,1 ** 0,9 0,0 **
- Provence-Alpes-Côte d'Azur -0,9 0,9 ** 0,6 1,0 **
* Marseille -2,7 3,8 ** 1,0 3,3 **
Maisons 0,4 0,7 0,9 2,5 2,6 3,1
Île-de-France 0,9 0,4 1,7 2,5 2,0 3,5
- Petite Couronne 2,2 0,7 2,2 3,9 3,5 5,4
- Grande Couronne 0,3 0,2 1,5 1,9 1,3 2,6
Province 0,3 0,8 0,7 2,5 2,7 3,0
- Auvergne-Rhône-Alpes 0,8 0,9 ** 2,4 2,7 **
- Hauts-de-France 0,2 0,8 ** 1,1 1,7 **
* Lille agglomération 2,3 1,6 ** 3,8 4,2 **
- Provence-Alpes-Côte d'Azur 0,1 0,6 ** 2,3 2,3 **

 

  • ** indice publié le 1er avril 2019.
  • Des données supplémentaires (par exemple par département en Île-de-France) sont disponibles sur la page web de l'indicateur.
  • (p) : provisoire ; (sd) : semi-définitif
  • Champ : France métropolitaine
  • Sources : Insee, ADSN – BIEN – Notaires du Grand Paris, Notaires de France – Perval

Le volume annuel de transactions reste élevé

Au quatrième trimestre 2018, le volume annuel de transactions reste à un niveau élevé : en décembre, le nombre de transactions réalisées au cours des douze derniers mois est de 970 000. Il est supérieur au volume cumulé sur un an observé le trimestre précédent (963 000 en septembre), ainsi qu’à celui observé un an plus tôt (968 000). Si l’on rapporte les transactions au stock de logements disponibles, qui augmente d’environ 1 % par an, la proportion de ventes est équivalente en 2018 à celle du début des années 2000.


 

 

 


Nos coordonnées
Les Ecureuils, Valescure
335, avenue des Pins
83700 Saint Raphaël
Notre facebook
Notre instagram
Nos actualités
STATISTIQUES DU MARCHE DE L'IMMOBILIER 2ième TRIM. 2020

Au deuxième trimestre 2020, la hausse des prix des logements anciens en France (hors...

Conjoncture de l'immobilier - Résultats 4ième trim. 2019

'Toute l’actualité sur l'immobilier avec votre expert immobilier en PACA, ...